L'épinette des Vosges 

Présentation de l'instrument

L'épinette des Vosges est une cithare à bourdons, elle est composée généralement de 5 cordes, 2 cordes de mélodie appelées chanterelles et de 3 bourdons.

C'est une boite mesurant entre 420 et 600 mm de long, la largeur côté attache des cordes est d'environ 70 à 80 mm de large et la largeur côté tête est de 45 à 60 mm. L'épaisseur se situe entre 30 et 40 mm.

La plupart des anciennes épinettes des Vosges authentiques ont une échelle de tons qui ne possède ni dièse, ni bémol ; elle est dite diatonique.

 

 

 

Pour jouer de l'épinette des Vosges, tout d'abord, on s'installe confortablement assis et l'on dispose sur une table l'instrument légèrement en travers devant soi dans le prolongement du bras droit.

Autrefois, il y avait des clous sous l'instrument pour pouvoir le "clouer" sur la table

 

Dans la main gauche, on tient un morceau de roseau appelé "noteur" l'on applique à l'aide de l'index dans les cases des notes sur les deux premières cordes entre les petites agrafes métalliques appelées frettes.

Dans la main droite, on tient un plectre ou médiator, (les anciens utilisaient les matériaux les plus variés : morceau de corne de vache, baleine de corset, plume taillée de volaille...) et l'on gratte les cordes.

Il existe au moins 6 manières différentes pour gratter :

- Toujours les 5 cordes en poussant et en tirant.

- Les 5 cordes uniquement aux temps forts des mesures en poussant et les autre temps en poussant/tirant sans toucher aux bourdons (celle que nous utilisons).

- Les 5 cordes uniquement aux temps forts des mesures en tirant et les autre temps en poussant/tirant sans toucher aux bourdons.

    • Les 5 cordes uniquement aux temps forts des mesures en tirant et les autre temps en tirant/poussant sans toucher aux bourdons.
    • Toujours les 5 cordes en poussant.
    • Toujours les 5 cordes en tirant.
    • La mélodie en poussant/tirant sur les deux chanterelles et quelque fois un ou plusieurs bourdons en tirant. ( Méthode Laure Gravier).